la dégustation, Saint Valentin, Isabelle Carré, Bernard Campan, Mounir Amara, Eric Vieillard, Olivier Claverie, Théâtre, la renaissance, comédie, romantique,

La dégustation est une comédie romantique savoureuse malgré les nombreux clichés ! Un bon jeu d’acteurs porté par Isabelle Carré et Bernard Campan ainsi qu’un magnifique décor jusqu’en juin 2019 au Théâtre de la Renaissance à Paris

L’auteur et metteur en scène d’Ivan CALBERAC à qui l’on doit « L’étudiante et Monsieur Henri » et « Venise n’est pas en Italie », revient au théâtre avec la dégustation, une comédie romantique portée deux têtes d’affiche : Isabelle Carré et Bernard Campan.

la dégustation, Saint Valentin, Isabelle Carré, Bernard Campan, Mounir Amara, Eric Vieillard, Olivier Claverie, Théâtre, la renaissance, comédie, romantique,

La dégustation : une histoire humaine et touchante

Nous sommes embarqués dans l’univers de ce caviste ronchon chez qui défilent des personnages comme un homme en liberté conditionnelle grossier et malin, une femme catholique très investie auprès des sans domiciles fixes et son curé, un voisin libraire dragueur et malhabile, un médecin amateur de grands crus et qui surveille la santé de son sommelier.

Installé dans un décor de cave à vin, c’est assez révélateur pour cette pièce. On le sait tous que, boire un ou deux verres de trop peut éveiller en nous, notre subconscient. Au travers d’une séance de dégustation des différents vins, les personnages vont révéler leurs secrets, se lâcher, se taquiner et oser vivre leurs élans.

Malgré les clichés gênants au profit des dialogues, l’histoire est touchante, humaine et amusante avec un superbe jeu d’acteurs.

la dégustation, Saint Valentin, Isabelle Carré, Bernard Campan, Mounir Amara, Eric Vieillard, Olivier Claverie, Théâtre, la renaissance, comédie, romantique,

Une mise en scène au service des comédiens

Si les deux premiers tiers de la pièce s’inscrivent dans le registre de la pure comédie. La dernière partie nous permet d’accéder à l’intimité des personnages, à leurs blessures enfouies. C’est l’occasion de basculer dans plus d’émotion et de profondeur, avec en toile de fond certains thèmes de notre société actuelle comme la PMA, l’adoption et l’emploi.

La mise en scène est avant tout au service des comédiens, l’interprétation évolue dans l’écrin du décor d’Édouard Laug, mis en valeur par les lumières de Laurent Béal, où tout est axé sur le rythme, la pertinence des déplacements, la précision du geste, et surtout la cohérence et la force des intentions de jeu.

la dégustation, Saint Valentin, Isabelle Carré, Bernard Campan, Mounir Amara, Eric Vieillard, Olivier Claverie, Théâtre, la renaissance, comédie, romantique,

Pitch : La dégustation

Divorcé du genre bourru, et célibataire depuis trop longtemps, Jacques tient seul une petite cave à vins. Hortense, engagée dans l’associatif, tout proche de finir vieille fille, débarque un jour dans sa boutique et décide de s’inscrire à un atelier dégustation. Mais pour que deux âmes perdues se reconnaissent, il faut parfois un petit miracle. Ce miracle s’appellera Steve, un jeune en liberté conditionnelle, qui, contre toute attente, va les rapprocher. Et quand trois personnes issues d’univers si différents se rencontrent, c’est parfois un grand bonheur… Ou un chaos total. Chacun à leur manière, ils vont sérieusement déguster !

Infos pratiques : «LA DÉGUSTATION » , une pièce écrite et mise en scène par Ivan CALBERAC, avec Isabelle CARRE et Bernard CAMPAN, Mounir AMARA, Eric VIELLARD, Olivier CLAVERIE – du mardi au samedi à 21h00 matinées samedi et dimanche à 16h30 – Théâtre de la Renaissance 20 Bd Saint-Martin 75010   Paris –https://www.theatredelarenaissance.com/

2 pensées sur “La dégustation, une comédie savoureuse au théâtre de la Renaissance”

Laisser un commentaire