Morisse, Album, EP, label, Feelosophie, Midem, musique, Garou, Pascal Nègre, Québec

Rencontrée au MIDEM en juin 2018 à Cannes, MOrisse a sorti son nouvel EP « à fleur de mots », disponible depuis le 17 décembre 2018. Interview…

La trentaine ébouriffée, la racine méridionale et le cœur planétaire, dans la peau de MOrisse fourmille Lison : artiste Bio, auteure, compositrice, interprète à l’univers prodigue où mots, sons et images flirtent sur les rivages d’un parcours chamarré. Sillonnant le globe de France au Québec, elle prête ses traits d’union aux verbes d’outremer, jusqu’à pousser un jour la porte des studios. Rapidement, l’alchimie des rencontres et un vent de folie s’emparent du projet, Lison porte le chapeau et MOrisse entre en scène.

Morisse, Album, EP, label, Feelosophie, Midem, musique, Garou, Pascal Nègre, Québec

MOrisse, en quelques mots…

MOrisse est un projet musical & visuel que j’incarne en qualité d’illustratrice, auteure, compositrice et interprète. J’y présente un univers poétique francophone, mêlant Variété pop et Chanson à texte, à travers l’expression sensible de pôles artistiques confondus.

MOrisse, c’est moi, « à fleur de mots », tel que s’intitule le premier EP récemment sorti.

Comment êtes-vous arrivée à faire de la musique ?

J’ai la chance de m’épanouir au contact fusionnel de l’art depuis toujours. Pour diverses raisons, ce sont les métiers de l’image qui ont investi mon parcours en amont. Le besoin d’écrire s’est imposé aux portes de l’adolescence, mais la chanson est longtemps restée un murmure intérieur. Il m’aura fallu grandir, côtoyer de près l’urgence de vivre et relever le défi du « devenir soi » pour oser franchir le seuil d’une expression musicale libérée. Lorsque je suis enfin passé du crayon au micro, le hasard des rencontres m’a conduite au Québec et initié d’inoubliables collaborations.

Vous chantez ?

Je chante depuis quelque temps maintenant, mais l’assume depuis peu. Le vocal reste la voie d’expression qui me demande le plus laborieux lâcher-prise. Aujourd’hui, épreuves et complexes dépassés, je chante à cœur ouvert et, lorsqu’il s’agit de le faire en public, j’entre dans la peau de MOrisse.

MOrisse, est-ce un pseudo ?

En effet, MOrisse est un pseudo, plus précisément celui du personnage fantasmagorique par lequel je rejoins mon public en contournant subrepticement la timidité qui me caractérise.

Comment s’est passé ce processus de création de l’œuvre Morisse ?

La naissance de ce projet est un concours de circonstances qui m’a prise par surprise. Tout s’est ébauché à Montréal par un tournant de vie qui, d’amitiés en collaborations, m’a conduite en studio. Au fil des rencontres, les partages ont fleuri, les élans ont mûri, distillant le vécu pour franchir des barrières…

L’univers de MOrisse s’épanouit depuis, autour de la spontanéité, de l’harmonie des genres, de la liberté d’être, de dire, de devenir. En fin de compte, le processus de création se passant le plus souvent à l’insu de tous, j’ignore quand tout a commencé ou comment « l’œuvre » se poursuit… Ce que je sais aujourd’hui, c’est que la créativité nous continue.

Que veut dire Morisse ?

Beaucoup de choses !

Lorsque l’on s’attarde sur la composition du nom MOrisse, on distingue deux syllabes qui résument assez bien la structure de ma créativité :

D’abord, il y a « MO », qui met en lumière la place du texte et donc des « Mots » dans mon travail. Ensuite « Risse » qui, dans le vocabulaire maritime, est précisément le cordage que l’on utilise pour attacher une chaloupe sur le pont du navire. Comme je suis d’origine méditerranéenne, petite fille et arrière-petite-fille de marin, le clin d’œil est touchant… Mais pas seulement. En effet, « Risse » illustre ici le lien étroit qui unit son et images, émotion et langages, art et messages…

En somme, MOrisse veut dire beaucoup de choses, parce que MOrisse a beaucoup de choses à dire.

Quelles sont vos influences ?

Goldman, Brassens, Peter Gabriel, Barbara, Fred Pellerin, Jean de la Fontaine, Simon and Garfunkel, Moustaki, Chedid, Felix Leclerc, Anne Sylverstre, Kate bush, Boby Lapointe, Brel, Chopin, Chagal, Sempé, Balavoine, Pomme… Les gens, les enfants, les animaux, le monde, la vie en générale.

Quelle est votre définition de la musique ?

Émotions en partages.

Un mot de fin ?

Merci et à très bientôt, sur scène ou sur les réseaux !

Morisse, Album, EP, label, Feelosophie, Midem, musique, Garou, Pascal Nègre, Québec

Laisser un commentaire