Joylie, Julie chevalier, Musique, EP, Rock, Pop, Soul, Crowdfunding, Dirty Laundry,

La musicienne du métro Joylie sort son 1er EP « Dirty Laundry » grâce aux dons des internautes. Rencontre…

Avec « Let It Go », la ténébreuse et déterminée JOYLIE a présenté son univers soul à la toile. Peu de temps après, elle lance un financement participatif sur la plateforme Ulule, afin de soutenir la production de son premier EP « Dirty Laundry ». La jauge atteint 114% de son objectif, c’est un succès !

 Cette jeune auteure, compositrice et interprète présente un EP composé de 5 titres intégralement en anglais, « Dirty Laundry » est le fruit d’un véritable mélange : du blues à la soul en passant par des sonorités plus rock, comme un véritable melting pot.

Laissez-vous transporter par la voix de JOYLIE !

Joylie, Julie chevalier, Musique, EP, Rock, Pop, Soul, Crowdfunding, Dirty Laundry,

Que veut dire Joylie, car Julie Chevalier est votre état civil ?

Mon entourage me décrit comme étant quelqu’un qui a la joie de vivre. Joylie, c’est tout simplement mon prénom Julie avec le mot “Joy”, qui signifie la joie.

Comment êtes-vous arrivée à faire de la musique ?

Je suis née dans une famille de musiciens, j’ai commencé au berceau 🙂

« Let it go » est un bijou, comment est-il né ?

Merci ! Ce titre est né d’une prise de conscience. Je suis quelqu’un de très déterminée et persévérante… Dans certaine situation difficile, je dirai même que je m’obstine !!! Lorsque j’ai écrit “Let it go”, j’ai pris conscience qu’il peut être parfois plus bénéfique de lâcher les choses sur lesquelles nous n’avons pas de prise.

Pour ce qui est de la musique, nous l’avons beaucoup travaillé en studio. Mon ingé son Steven Moalic m’a énormément aidé à faire évoluer la chanson. J’ai aussi eu la chance de collaborer avec Steph One sur les arrangements. Il a pu retranscrire exactement ce que je cherchais comme sonorité, c’est top !

Comment l’EP « Dirty Laundry » a-t-il été confectionné ? Qui a écrit les paroles ? Qui a composé les musiques ?

J’ai écrit l’ensemble des paroles et de la musique. J’avais une maquette que j’avais enregistrée toute seule en home studio. Puis, j’ai fait appel à des musiciens rencontrés en concert, avec qui j’avais bien accroché. Par un heureux hasard, ces musiciens se connaissaient déjà, ce qui a mis une super ambiance en studio. Frank Nello avec ses bons riffs de blues à basse et la guitare acoustique et Tommy Foster avec son énergie rock’n’roll à la batterie et à la guitare électrique. Hanna Oblin nous a aussi prêté sa voix, à la douce sonorité soul afro-américaine pour les chœurs.

Pourquoi l’avoir intitulé « Dirty Laundry » ?

C’est parti d’une blague ! J’étais dans une laverie avec ma copine américaine Shannon et nous discutions du futur nom de mon EP. Elle m’a dit “You wash your feelings through your song as you wash your dirty laundry.” (Tu nettoies tes émotions à travers tes chansons comme tu laves ton linge sale). C’est vrai !

Le fait de chanter en anglais, est-ce volontaire ? Pourquoi ?

J’écoute principalement de la musique anglo-saxonne, je tire mes influences de là, alors c’est plus intuitif pour moi de chanter en anglais. En plus, j’ai beaucoup voyagé à l’étranger et l’anglais me permet de me faire comprendre de tous.

Comment se passe cette aventure en autoproduction / crowdfunding ?

Avant de trouver la maison de disque qui me correspond, je façonne en toute liberté mon projet artistique. Et il a beaucoup évolué ces derniers temps. Heureusement, j’ai pu compter sur l’appui de ma manager Hanna Oblin, elle a fait un travail extraordinaire dans l’organisation et la coordination de cet EP “Dirty Laundry”.

Le crowdfunding est un sacré challenge ! Je suis super contente d’avoir atteint l’objectif et surtout très reconnaissante envers tous ces donateurs généreux. Grâce à eux que j’ai pu financer avec succès cet EP.

À quoi peut-on s’attendre en venant vous voir sur scène ? 

Il faut venir pour le voir ! 🙂

Quelles sont vos influences musicales ?

Après le classique, je me suis intéressée au rock, punk et autres groupes déjantés : Nirvana, Rage against the machine, le rock 70’s comme le groupe légendaire Led Zeppelin… Puis plus tard j’ai découvert la soul et là, ça a temporisé mon côté rebelle, je suis tombée amoureuse de cette musique de l’âme notamment des grandes voix comme Etta James.

Plus récemment, j’ai découvert des artistes d’un talent inouï comme Adele et Amy Winehouse. Ces deux artistes sont devenues mes principales sources d’inspirations, c’est là que j’ai vraiment eu envie de faire ce métier. En ce moment, j’aime beaucoup écouter Petit biscuit, Sia, Zedd…

Quelle est votre définition de la musique ?

Un magnifique outil permettant d’éveiller l’émotion et un formidable vecteur de connexion entre les gens.

Un mot de fin !

Merci !

Joylie, Julie chevalier, Musique, EP, Rock, Pop, Soul, Crowdfunding, Dirty Laundry,

« Dirty Laundry » est désormais disponible sur toutes les plateformes de téléchargements digitales.

Laisser un commentaire