Rencontre avec Clem Beatz

Clem Beatz vient de dévoiler son 2ème EP « Daydream » rencontre…

Qui est Clem Beatz en 3 mots ?

Rêveur, Curieux, Nocturne

Daydream, est votre 2ème EP, un mix de plusieurs univers. Parlez-nous en ? et Pourquoi ne pas avoir fait un album ?

C’est un projet que j’ai composé durant mon voyage à l’étranger de décembre 2015 à Juin 2016. Je suis parti à Tokyo, en Australie puis à Bali. Je me suis, en grande partie, inspiré de la culture Balinaise pour ce qui est des voix. Toute les rencontres, les spectacles, les paysages, les « galères » m’ont donné envie de créer de nouvelles choses. C’est pour ça que ce projet ne ressemble en rien au premier EP sorti chez DDM Recordings. Cet univers-là me ressemble beaucoup plus, ça correspond mieux à la personne que je suis, mes envies de voyager encore plus et de découvrir la musique du monde.
Le format EP était une suite logique car je ne pouvais pas sortir un album à la suite du premier EP « Trouble In Paradise ». Les ambiances et mes influences ont complètement changées entre temps.

Quelles sont vos nouvelles influences musicales ?

Des musiques Indonésiennes, des groupes Australiens que j’ai pu découvrir sur place. À côté de ça, mes influences n’ont pas vraiment changé : des beatmakers comme Damu The Fudgemunk, Pete Rock, J Dilla, 20SYL. Puis des musiciens comme FKJ, Isaac Delusion, Quantic, Gush..

 

Le clip « DayDream » est surprenant ! Parle-nous en ?

C’est Alexandre Brisa (de chez DDM Recordings et Mirage) qui avait vraiment accroché sur ce titre, depuis le début. Il y a quelques mois il avait une idée de scénario bien précis en tête, il m’en a parlé et le délire de « vivre sa journée en boucle » me paraissait assez logique ! Ça colle parfaitement à l’ambiance du morceau et l’état d’esprit dans lequel j’étais lorsque j’ai composé ce titre en Australie. Rêverie qui n’en finit pas ! Les paysages sont en harmonie totale avec la musique. Et le fait d’avoir Abel en tant qu’acrobate dans l’histoire était un réel plus pour la réussite du projet, ça donne une dynamique non négligeable à l’image.

 

A quoi peut-on s’attendre en venant à vos concerts ?

À voyager avec moi j’espère ! En tout cas c’est le but, j’intègre quelques sons d’ambiance par ci par là pour essayer de plonger au maximum le public dans mon univers. J’ai essayé d’intégrer un maximum ma guitare à mon set (étant guitariste depuis 13 ans à la base). J’essaye de présenter le côté « touche à tout » en jouant mes parties batterie en direct sur le drumpad, prendre un peu la guitare, puis revenir à mon côté « beatmaker » en jouant sur mes pads.

Quelle est votre playlist actuelle ?

En ce moment c’est beaucoup de Isaac Delusion, Joey Bada$$, Flamingosis, Evidence, Electric Guest, Alt-J, Iam, Sporto Kantès..

Un mot de fin !

Saucisson ça marche comme mot de faim ? Haha, merci Zakaria !

 

Laisser un commentaire