Passionné de cinéma !

Maximilien Poullein est un jeune acteur français de 34 ans qui tourne de plus en plus depuis 2005 et joue également en anglais. Rencontre avec ce talent passionné par le cinéma.

 

Parle-moi de « Virtual Revolution »

Virtual Revolution est un film franco-américain de science-fiction de Guy-Roger Duvert, où j’interprète Morel, un hacker. Avec un budget de 1 200 000E, il a été confectionné et tourné à paris avec une post-production aux Etats-Unis.

Sorti en salles le 12 octobre 2016, à Paris au Lucernaire, au Publicis Cinéma, et via le réseau CGR en région. Il est également sorti au Japon, au Pakistan, en Grande-Bretagne au niveau international. Ce film a parcouru des festivals aux USA, en Allemagne, en Italie.

En juin 2017, il est sorti en DVD.

Le Synopsis : A Paris, en 2047, alors que la population vit connectée en permanence à des mondes virtuels, un agent employé par une multinationale est chargée de traquer des terroristes qui menacent le système

 

 

 

Quels sont tes prochains projets ?

J’ai joué un rôle de directeur de casting dans le film Les Carnivores de Jérémie Renier et son frère Yannick, face à Leïla Bekhti. Je suis présent dans le dernier film de Gilles Lelouch Le Grand Bain. J’ai fait deux prises avec Arte pour des films historiques sur Napoléon et la Guerre des As. J’ai joué dans un fan film sur Nicky Larson sorti prévue en juillet 2017 sur le net.

 

Quels sont les réalisateurs avec qui aimerais-tu travailler ?

J’aime l’univers de Quentin TARANTINO, le fait de mélanger les différents genres. Et aussi Rémi Bezançon, j’étais touché par son film Ma Vie en l’air.

 

 

 

 

 

Quels sont les acteurs (trices) avec qui aimerais-tu jouer ?

Michael Fassbender, dans un tout autre registre. C’est un caméléon. Il est crédible partout. Et je suis très sensible aux acteurs bilingues.

Roschdy ZEM, j’aime son jeu.

Sigourney Weaver, je la trouve magnifique avec une présence et un charisme incroyable.

 

 

Je remercie chaleureusement Maximilien pour sa disponibilité ainsi que pour sa gentillesse, un vrai passionné de Cinéma.

 

Laisser un commentaire