Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes

Inauguré en 2012, le mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes est une vaste promenade piétonne s’étirant sur 400 mètres de long de la passerelle Victor-Schoelcher au pont Anne-de-Bretagne, qui rend hommage à tous ceux qui ont lutté et lutte encore contre toutes les formes d’esclavage dans le monde.

Sur l’esplanade 2000 plaques de verre commémoratives mentionnant les expéditions négrières partie de Nantes, ainsi que toutes les principaux comptoirs de traite en Afrique et Amérique révèlent l’ampleur de cet odieux trafic, au XVIIIe siècle.

Sous le quai, un passage souterrain de 90 mètres de long évoquant l’enfermement des captifs dans les cales des navires négriers appelle à la réflexion sur les luttes pour l’abolition et les nouvelles formes d’esclavage contemporain.

Le long de ce « parcours méditatif », auquel on accède par un escalier monumental, des citations dans toutes les langues, de tous les temps et de tous les lieux, traduisent le long combat de l’humanité contre l’esclavage.

La visite historique s’achève par un espace historique donnant les clés de compréhension de la traite atlantique qui fit 11 million de captifs.

L’inauguration a eu lieu le 25 mars 2012 en compagnie, entre autres, de Jean-Marc Ayrault, alors maire de Nantes et initiateur du projet ; mais aussi de l’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo ; de la députée de la Guyane, Christiane Taubira ; ou encore de l’ancien footballeur Lilian Thuram.

Un lieu qui m’a mi la chair de poule!

 

À #Nantes c'est le #memorial #abolitiondelesclavage #LVAN @Levoyageanantes #decouverte #Tourisme #histoiredefrance

Une publication partagée par Zakaria Presse (@zak_press) le

Laisser un commentaire