La Fondation Barjeel invitée à l’Institut du Monde Arabe

Depuis le 28 février jusqu’au 2 juillet 2017, Institut du Monde Arabe invite la Fondation Barjeel du Sultan Sooud Al Qassemi qui présente les 100 CHEFS-D’ŒUVRE de l’art moderne et contemporain, située à Sharjah aux Emirats arabes unis. Pour la première fois en France, on découvre une collection d’exception constituée d’une richesse artistique immense de Baya à Kader Attia.

Le commissaire de l’exposition Philippe Van Cauteren a sélectionné une centaine de pièces qui retrace l’histoire de la création arabe depuis la seconde moitié du XXème siècle, on y trouve des installations, des photos et des peintures, figuration et abstraction, des artistes qui ont exploré tous les champs d’expression tels que Adel Abdessemed, Marwan, Kader Attia, Ahmed Cherkaoui ou encore la jeune irakienne Hayv Kahraman.

Dans un monde qui subit des changements importants liés à la globalisation, il semble désormais nécessaire de faire connaître les artistes du monde arabe et de confronter plusieurs points de vue sur l’art du XXe siècle et d’aujourd’hui.

Cette exposition tente de faire comprendre au public les différentes approches d’une collection privée telle que celle de la Fondation Barjeel, et présente, à travers l’oeil du collectionneur, Sultan Sooud Al Qassemi, une nouvelle lecture de l’histoire de l’art. Ici, des artistes majeurs côtoient de jeunes artistes méconnus ou oubliés.

Le parcours scindé en deux sections propose au visiteur de pénétrer dès son arrivée dans un espace muséal classique, puis d’emprunter quelques marches et de découvrir une reconstitution de l’espace de conservation des oeuvres, la réserve.

Laisser un commentaire