Emporté par le délire passionnel au théâtre Ranelagh

 

L’adaptation libre d’Issame Chayle assistée par Aurélie Augier de la célèbre pièce « l’aigle a deux têtes » de Jean Cocteau au théâtre Ranelagh est parfaitement calibrée et prodigieuse.

Le duo, Julie Depardieu interprétant une jeune reine déboussolée par la mort de son défunt mari et Alexis Moncorgé « Révélation masculine au Molière 2016 » interprétant un séduisant poète anarchiste nous emportent dans leur délire passionnel.

L’histoire d’une jeune reine au visage voilé, erre de château en château dans un pays d’Europe, coupée du monde. Elle refuse de se mêler à la cour, et vit dans le souvenir de son mari assassiné lors de ses noces par un terroriste. Le soir de l’anniversaire de la mort de son défunt, un jeune inconnu fait irruption dans sa chambre… un drame politico-romantique

La mise en scène est surprenante et habite parfaitement l’ambiance du théâtre, les comédiens occupent tout l’espace et nous envoûtent dans leur jeu. Le rythme est cadencé et nous sommes tenus en haleine du début jusqu’à la fin.

Informations Pratiques :

L’aigle à deux têtes de Jean Cocteau au theatre du Ranelagh
Du mercredi au samedi à 20h45 + dimanche 17h

Mise en scène : Issame Chayle assisté d’Aurélie Augier
Avec : Delphine Depardieu et Alexis Moncorgé (Molière de la Révélation Masculine 2016), François Nambot, Julien Urrutia, Salomé Villiers
Lumière : Denis Koransky
Musique : Jules Poucet
Scénographie et Costumes : Muriel Delamotte
Durée : 1h40

 

Laisser un commentaire