Drôle ! Imprévisible ! Godard revient à Cannes par Michel Hazanavicius

Présenté en compétition officielle, le nouveau film « Le redoutable » de Michel Hazanavicius est l’adaptation du livre « Un an après » d’Anne Wiazemsky paru en 2015 sur sa romance avec Jean-Luc Godard.

À Paris, en 1967. Le célèbre réalisateur Jean-Luc Godard tourne son film La Chinoise. La tête d’affiche n’est autre que la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 17 ans sa cadette. Ils se sont rencontrés peu de temps avant, sur le tournage du film Au hasard Balthazar de Robert Bresson en 1966. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient.

À sa sortie, La Chinoise reçoit un accueil assez négatif et cela déclenche chez Jean-Luc une profonde remise en question. À cela vont s’ajouter les évènements de Mai 68. Cette crise que traverse le cinéaste va profondément le transformer. Il va passer d’un statut de réalisateur « star » à celui d’un artiste maoïste hors du système autant incompris qu’incompréhensible.

Louis Garrel incarne son personnage à merveille dans le rôle de Jean-Luc Godard par les gestes, la voix et l’attitude. Au fil des plans séquences, le réalisateur français de « The Artist » délivre un film avec un humour décalé et pop où le maitre du cinéma de la nouvelle vague est drôle, aimant, détestable et orgueilleux limite attendrissant mais son engagement politique et la révolution en mai 68 va le métamorphoser et changer son comportement envers sa femme, ses proches et son public.

 

 

Laisser un commentaire