Martin Deus, Argentine, Film, Cannes, Festival, Call me by your name, BrokeBack Mountain, adolescence, Patagonie,

Le 1er film de Martin Deus « mon meilleur ami » sort au cinéma aujourd’hui. Un mix entre « Le secret de Brokeback Moutain » et « Call me by your name ». Critique …

Dans son 1er film « Mon meilleur ami », Martin Deus nous dévoile l’amitié entre deux adolescents largement opposés qui s’aident à se découvrir dans une ville située en Patagonie, Argentine.

Récompensés au Festival Cannes Écrans Juniors, au Festival Out at the Movies – Winston-Salem (États-Unis) par le Prix du meilleur film, meilleur scénario, meilleur acteur et meilleure actrice dans un second rôle, ainsi qu’au Festival du nouveau cinéma latino-américain de La Havane (Cuba) par le Prix Sara Gómez.

Martin Deus, Argentine, Film, Cannes, Festival, Call me by your name, BrokeBack Mountain, adolescence, Patagonie,

L’histoire deux jeunes hommes que tout oppose

C’est l’histoire de Lorenzo qui est un adolescent agréable et studieux qui vit dans une petite ville de Patagonie. Un jour, son père décide d’accueillir sous leur toit Caíto, un jeune garçon frondeur et mystérieux. D’abord méfiant, Lorenzo va peu à peu se rapprocher de Caíto sans soupçonner les conséquences de cette nouvelle amitié… Mais Caíto a un secret.

Le choix de la Patagonie

C’est lors d’un souvenir de vacances passées en Patagonie que Martin DEUS eut l’idée de tourner son 1er film dans cet environnement naturel et pur, mais qui lui a laissé une vague idée de solitude. Au-delà du lieu, il a voulu dévoiler une situation, une expérience intime.

Martin Deus, Argentine, Film, Cannes, Festival, Call me by your name, BrokeBack Mountain, adolescence, Patagonie,

La quête de l’adolescence

Le cinéaste argentin a voulu dépasser ces questionnements liés à l’adolescence. Malgré ses 38 ans, il reste fasciné par cet âge où tout est nouveau, tout est à découvrir, où beaucoup de choses ne sont pas encore définies, notamment en ce qui concerne les émotions.

Dans ce film, il met en avant la découverte de la sexualité, des sentiments que submerge Lorenzo dans cette petite ville. Qui résonne comme une quête identitaire !  

Également, il présente le lien maternel qui prend une place importante dans le récit comme le lien paternel dans le film “Call Me by Your Name”. Il y a un moment très émouvant dans le film où la mère répond à Lorenzo de manière très délicate. C’est une scène qui ressemble beaucoup à la conversation entre le père et le fils dans le film de Luca Guadagnino. Cette scène montre que malgré sa sévérité, le lien qui les unit est beaucoup plus profond. Finalement Lorenzo ressemble beaucoup plus à sa mère.

Un film juste avec beaucoup de finesse, mais qui peut provoquer l’ennui !

Laisser un commentaire