Nawell Madani, C8, Canal +, Humour, Documentaire, Algérie, spectacle, Thierry Teston,

La chaine TNT du groupe Canal+ prévoit le mercredi 13 mars 2019, une soirée spéciale Nawell MADANI.

Dès 21h00, C8 vous propose de voir ou revoir le spectacle qui l’a révélée « C’est moi la plus belge ! », puis de découvrir une tout autre facette de l’humoriste à travers le documentaire « One, two, three, Nawell Madani ! » diffusé à 23h qui la suit dans son pays de coeur, l’Algérie.

C’est moi la plus belge de Nawell Madani

Nawell Madani se raconte à travers ce premier « one meuf show » à la dimension initiatique. De son enfance à Bruxelles à son échappée à Paris sans la « baraka » (bénédiction) de ses parents, du garçon manqué à la femme d’aujourd’hui, de la danse à la comédie, entre espoirs et déboires… elle nous invite aux premières loges de son parcours qui la conduira à gagner la fierté de son père. Faisant de sa double culture belgo-algéroise une force, l’humoriste se livre sans tabou à travers de multiples anecdotes, abordant avec sa tchatche enlevée des sujets sérieux comme l’éducation, la religion, la sexualité, l’émancipation… Vannes, danse, musique et improvisation prennent corps dans ce spectacle à l’énergie communicative.

Ce spectacle écrit par Nawell Madani et réalisé par Thierry Teston a été enregistré le 24 mars 2017 au Comedia (Gilbert Coullier Productions).

« C’est moi la plus belge » est le 1er one-woman-show de l’humoriste bruxelloise Nawell Madani qui a rencontré à un succès incommensurable, traversant les plus grandes de France, d’Europe et d’ailleurs. Un spectacle adulé par le public et plébiscité par la presse 

 « One,Two,Three, Nawell Madani ! »

Le film est un portrait de Nawell Madani à l’occasion d’un des grands défis de sa vie : être la première femme humoriste à monter sur la scène de l’Opéra d’Alger. Partant à la rencontre de la culture et des souvenirs de ses parents, l’artiste livre à travers ce documentaire son regard sur le pays de ses origines. Elle va tenter de contribuer humblement à l’essor de la culture en initiant, avec de jeunes talents, la première scène ouverte de l’histoire du pays de son coeur. Toute cette aventure, c’est un peu sa façon à elle de rendre à l’Algérie tous les bonheurs de son enfance. Un documentaire écrit par Nawell Madani, réalisé par Thierry Teston et produit par Black Barbie Productions.

Le documentaire porte un regard sur l’Algérie contemporaine. Un hommage à ses grands-parents ! Un hommage à son père, sa mère et sa sœur où chacun intervient pour raconter sa pensée et son anecdote.

Nawell Madani parcourt Alger et Oran, ses alentours pour essayer de promouvoir la culture effacée par des années noires. Elle va à la rencontre des jeunes, des guides, des écrivains, des chanteurs, des humoristes et des comédiennes pour les comprendre, les aider et les conseiller qui résonne comme une certaine bienveillance et authenticité.

Nawell Madani dévoile avec son réalisateur Thierry Teston, un documentaire politique, social et culturel. Elle va aussi à la rencontre des enfants malades et qui ont subi la même épreuve, qu’elle a eus à son plus jeune âge. Nawell avoue qu’elle souhaite aider son pays d’origine dans l’univers de la culture et des mœurs.

Dans ce reportage, Nawell ne ment pas ! Elle s’amuse, se confie, s’exerce et affronte les regards dans un pays qui lui est cher : l’Algérie. Comment ne pas succomber à cette femme lumineuse, généreuse, intelligente et belle ?

Nawell exprime qu’elle ne pouvait pas enchaîner sur un second spectacle avant d’être passée par cette terre qui lui est chère.

À ne pas rater sur C8 !

Laisser un commentaire