Elisabeth Buffet, Jarry, Nicolas Vital, stand-up, humour, one-woman-show, Théâtre du Marais, public, spectacle,

À Paris, Elisabeth BUFFET est à l’affiche au théâtre du Marais avec son 3e spectacle « Obsolescence programmée », mise en scène par Nicolas Vital, sous la direction artistique de Jarry, jusqu’au 31 mars 2019. Rencontre…

« Les temps changent… elle aussi. Ne pouvant plus capitaliser sur un physique en faillite, elle mise sur un charme intellectuel pour vous régaler de ses débauches oratoires, de ses libertinages lexicaux. » Elisabeth BUFFET

Avec ce spectacle, Élisabeth Buffet se livre et nous délivre sa vision très personnelle de notre temps. À l’aube de ses 50 ans, elle assume tout, s’affranchit des conventions avec humour, enthousiasme et esprit. C’est une Elisabeth Buffet renouvelée, mais fidèle à elle-même qui s’offre à vous. Une bouffée de liberté jouissive qui fait du bien.

Elisabeth BUFFET, en quelques mots ?

Seule en scène comme dans la vie, donc libre. À arrêter de boire et fumer, et donc aussi le reste… Mise tout sur l’amour du public et l’amitié de quelques proches.

Quel regard portez-vous sur votre carrière aujourd’hui ?

Je suis heureuse de faire mon métier et j’espère que ça durera.

Comment a été conçu ce 3e spectacle « Obsolescence programmée » ?

D’abord une phase de « collecte », où je note tout ce qui m’interroge et m’interpelle, donc plein de choses en vrac, puis s’est dessiné une thématique : la vieillesse et les interrogations qu’elle déclenche.

Elisabeth Buffet, Jarry, Nicolas Vital, stand-up, humour, one-woman-show, Théâtre du Marais, public, spectacle,
© Julien Benhamou

Vous abordez le temps qui passe, les réseaux sociaux, le digital, le monde d’aujourd’hui, est-ce quelque chose qui vous dépasse ?

Ça ne me dépasse pas plus que les couleurs d’un ciel un soir d’été… Non, ce qui me dépasse un peu, là où je me sens à la rue, c’est sur le rythme, le tempo du monde. Ça va vite !

Le fait d’être crue et sans langue de bois dans vos spectacles ne vous fait pas peur ?

Je ne sais pas faire autrement. C’est ça qui est intéressant artistiquement, c’est utiliser ses failles, ses différences. Sinon, on fait de la merde.

Elisabeth BUFFET, peut-on dire que vous êtes apaisée dans ce 3e spectacle ?

Libérée de certaines chaînes, mais j’ai autant de colères qu’avant, elles sont juste différentes.

Elisabeth Buffet, Jarry, Nicolas Vital, stand-up, humour, one-woman-show, Théâtre du Marais, public, spectacle,
© Julien Benhamou

Comment née cette collaboration avec Nicolas Vital et Jarry pour la mise en scène ?

Jarry avait fait la mise en scène du précédent spectacle, mais n’était pas disponible pour faire entièrement celle de celui-ci, j’ai rencontré Nicolas. Ça a tout de suite fonctionné entre nous et il était ravi d’avoir Jarry en « superviseur ».

Quel regard portez-vous sur la jeune génération d’humoriste ?

J’avoue que je n’en connais pas beaucoup, il y en a des pelletées et ils sont parfois interchangeables.

Elisabeth BUFFET, quelle est votre influence ou votre référence dans l’humour ?

La première claque que j’ai prise, c’est quand je suis allée voir Muriel Robin sur scène en 1991. C’est la patronne.

Pensez-vous qu’on puisse rire de tout de nos jours ?

Sur scène oui, c’est un espace de liberté. Mais il ne faut pas que ce soit gratuitement méchant. S’il y a un propos, l’envie de dire quelque chose et qu’on n’est pas dans les clichés, alors, oui, on peut aller très loin.

Elisabeth Buffet, Jarry, Nicolas Vital, stand-up, humour, one-woman-show, Théâtre du Marais, public, spectacle,
© Julien Benhamou

Qu’avez-vous envie de dire à votre public qui vous soutient depuis toutes ces années ?

Je suis toujours surprise par leur fidélité, ça me touche.

Quel est votre futur d’Elisabeth BUFFET ?

Comment voulez-vous que je le sache ? Ça, c’est l’ADN de notre métier, l’incertitude… Mais plein d’envies, de projets… jusqu’au décès !

Un mot de fin !

Mettons de la poésie dans nos vies, ça, ça ne coûte rien !

Elisabeth Buffet, Jarry, Nicolas Vital, stand-up, humour, one-woman-show, Théâtre du Marais, public, spectacle,
© Julien Benhamou

Infos pratique : « Obsolescence programmée » Élisabeth BUFFET – Théâtre du Marais 37 rue Volta 75 003 Paris – One Woman Show / Humour – Durée : 01h10 – du jeudi au samedi à 20h et dimanche à 16H – Tarifs : 27 €

Laisser un commentaire