Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,

Installée dans une ancienne usine textile transformée en une institution contemporaine, la manufacture de Roubaix invite pour la dernière exposition de l’année 2018, Cécile Borne intitulée « Tissus // Mémoire » en accès libre et gratuit.

L’exposition de Cécile Borne « Tissus-Mémoire, Archéologie de l’abandon » prend place au Musée de la Mémoire et de la Création Textile jusqu’au 20 janvier 2019. Un lieu symbolique qui résonne comme une évidence, entre le début tissu qui prend naissance dans une ancienne usine textile et la fin du tissu échoué en mer et exposé au musée.

Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,
© zakaria presse

La Manufacture de Roubaix invite Cécile Borne

La rencontre entre le musée et Cécile Borne date de l’exposition collective en 2015 portée par le collectif « Fever Art Fiber ! », intitulée « le fil et le rouge ». Après ce premier rendez-vous, la manufacture de Roubaix renouvelle cette envie en accueillant la plasticienne chiffonnière pour une exposition personnelle.

Fiber Art Fever ! Collectif d’artistes plasticiens qui travaille de manière privilégiée avec le fil et ses techniques. La Manufacture entretient depuis 2015 de nombreux contacts avec les artistes de ce collectif et sa présidente et fondatrice Paty Vilo

Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,
© zakaria presse

En 2018, les événements des Voix du Textile entrent en écho avec le travail de Cécile Borne autour de Tissus-Mémoire. Des tissus créés aux tissus abandonnés, Cécile Borne fait dialoguer les collections du musée avec ces vêtements rejetés par la mer. De la même manière qu’à La Manufacture, l’artiste évoque l’histoire des hommes et des femmes, à travers ces textiles scénographiés.

L’artiste collecte les traces du monde : des parcelles de tissus venues du large et rejetées par la mer. Sous leur assemblage palpite quelque chose qui appartient à la mémoire, quelque chose issu de la chair, une sorte de peau.

Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,
© zakaria presse

Ces fragments de tissu deviennent le point de départ d’un développement sensible aux lisières de l’intimité du corps et du tissu social. Ces humbles reliques, ruines muettes témoignent d’une histoire sans parole ; elles travaillent avec le corps et son absence inscrite en creux.

« Je marche sur le rivage. J’arpente les grèves. Ma collecte : des tissus échoués, chiffons abandonnés par la mer et le sable, fragments de mémoire, vêtements élimés venus du large, vestiges d’un monde flottant. Par le jeu des métamorphoses, je redonne corps à des matières désaffectées, issues du rebut du monde, épuisées, grignotées. Je découds, recolle, assemble les fragments. J’interroge les lignes, les tâches, les accidents. Je tente de reconstituer les bribes d’une histoire décousue. » Cécile Borne

Cécile Borne, une enfant de Bretagne

Originaire de Bretagne, Cécile Borne pratique depuis l’enfance la chasse aux trésors. Cette activité de naufrageuse des tissus abandonnés détermine pour toujours sa fascination pour l’expérience de la limite et la poétique de la ruine.

Après avoir parcouru le monde où elle étudie les arts plastiques à Paris et la danse contemporaine à Londres. Elle crée la Compagnie Aziliz Dañs à la croisée de la danse, des arts plastiques et de la vidéo à Douarnenez, là où elle vit.

À travers la danse, la vidéo, les arts plastiques, Cécile Borne questionne les notions de corps, de mémoire et de mouvement. Dans cet arpentage de traces, elle interroge l’humain dépouillé et l’humain social, leurs formes parcellaires, visibles et invisibles.

Elle mène depuis quelques années un travail de mémoire et de création autour des tissus échoués, parcelles d’étoffes venues du large et rejetées par la mer. De manière plus récente, elle a élargi ses recherches aux déchets plastiques présents sur le littoral.

Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,
© zakaria presse

L’exposition de Cécile Borne peut également s’accompagner d’une visite guidée et payante de la manufacture par une conférencière.

Cécile Borne, Manufacture de Roubaix, roubaix, exposition, tissus, mémoire, musée, mer,
© zakaria presse

Infos pratiques :

Du mardi au dimanche de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

Visite libre ou en groupe sur demande : 03.20.65.31.90 ou groupes@roubaixtourisme.com

La Manufacture 29, avenue Julien Lagache 59100 Roubaix

lamanufacture-roubaix.com

#LaManuf

#TissusMemoires

Laisser un commentaire