Lise Auvolat, Auteure, Compositrise, EP, Pias, Eleven’s music, femme, artiste, musique,

Rencontre avec Lise Auvolat, passionnée de musique depuis son plus jeune âge et déterminée à vivre son rêve. Un mois seulement après la sortie de son premier single « Révolution », la chanteuse pop dévoile son premier EP « ZÉRO LIMITE » disponible sur toutes les plateformes légales de téléchargements.

Un projet qui représente quatre années de travail acharné pour Lise Auvolat, de Roanne (42), sa ville natale, à Paris, des bancs du Lycée et vidéo YouTube jusqu’à la signature avec sa maison de disques [PIAS] / Eleven’s Music. Un opus composé de 8 chansons diverses et variées permettant de découvrir chacune des facettes de l’artiste, une jeune femme à la fois solaire, mélancolique, déterminée et pétillante. Auteure & compositrice de l’intégralité de cet EP, la chanteuse se dévoile dans des textes personnels, évoquant des passages clés de sa vie, dans lesquels chacun de nous pourra se retrouver et revivre à travers ses mots des souvenirs et sentiments qui nous sont propres.

Lise Auvolat, en quelques mots 

Lise Auvolat est une fille au caractère trempé, un peu garçon manqué, sans aucune limite et fière ce qu’elle est.

Comment êtes-vous arrivés à faire de la musique ?

Tous les membres de ma famille sont musiciens. J’ai été bercée par la musique depuis mon plus jeune âge. Mon père parcourt la France avec son groupe et ma mère joue d’un instrument. À l’âge de 11 ans, j’ai commencé à écrire mes premiers textes, je les faisais écouter à mon groupe d’amis au collège et ils sont adorés. À 16 ans, j’ai rencontré mon producteur (Eleven’s music) qui était à la recherche d’une chanteuse. Après la case « bac », je suis monté à Paris pour en faire mon métier.

Parlez-moi de cet EP, comment a-t-il été confectionné ?

Au début, on ne savait pas trop si l’on devait sortir des singles, un album, des reprises ou un EP. Il fallait à tout prix que je dévoile mon univers à mon public. Du coup, nous avons décidé de faire un EP. Nous avions l’habitude de travailler avec des compositeurs. Alors, je leur ai demandé à chacun, ce que je voulais en termes d’influences, de style, je voulais que le morceau sonne comme je l’entendais. On m’en voyait des instrus et je posais la mélodie avec un yaourt anglais. À chaque fois, qu’il m’arrivait un truc dans ma vie, j’avais l’inspiration et j’écrivais. Je ne trouve pas l’inspiration si c’est pour parler d’un truc qui ne me correspond pas, je n’ai jamais réussi à le faire. Cela parle tout le temps de ma vie ! Avant l’EP, il y a eu quelques chansons inédites qui ont été dévoilées.

Lise Auvolat, Auteure, Compositrise, EP, Pias, Eleven’s music, femme, artiste, musique,

Les chansons traitent des sujets comme la liberté, la délivrance, de l’amour, vous paraissez tellement jeune Lise Auvolat ? 

Je ne veux pas faire mon calimero. Quand j’étais au lycée, j’ai vécu les pires années de ma vie. On me traitait comme une merde ! Je commençais à peine la musique. On ne me croyait pas, on n’avait pas confiance en moi. On peut dire aujourd’hui qu’il s’agit d’une vraie revanche !

L’EP est une bouffé d’oxygène en termes d’univers musicaux, pop, blues, jazz, RnB, folk, soul, comment avez-vous fait ?

Depuis toute petite, j’ai chanté dans des bals, joué avec des orchestres, c’est la meilleure école pour apprendre, car tu chantes tous les styles musicaux. Depuis la sortie du EP, nous avons que des bons retours, les gens adorent.

Pourquoi avoir fait le choix d’un EP plutôt qu’un album ?

Cet EP sonne comme un tremplin pour pouvoir signer avec un major et d’en faire quelque chose de plus gros. À la base, on partait pour 5 titres, mais, au fur et à mesure, on en rajoutait pour arriver à 8 titres dont un en acoustique.

Pourquoi l’avoir intitulé « Zéro limite » ?

Pour moi, zéro limite veut dire plein de choses : je n’ai pas envie d’appartenir à un style, je veux tout tester que ce soit de la pop, du soul, du rap. Je ne me suis jamais fixé des limites dans ma vie. Je fais ce que je veux. Aujourd’hui, je sais ce que je veux, ce n’était pas forcément le cas avant.

À quoi peut-on s’attendre en venant voir Lise Auvolat sur Scène ?  

Sur scène, j’aime montrer aux gens ma bonne humeur, mon énergie, mon pep’s. J’aime partager ma scène avec mon public. Je présente mes titres et quelques reprises. Je suis accompagné d’un guitariste pour des sessions acoustiques. Dans le futur, je voudrais créer une formation sur scène, peut-être pour la rentrée.

Quelles sont vos influences ?

Mes influences sont anglaises et américaines même si je chante en français. Je dirais : Sia, Jessie J., Beyoncé, Imagine Dragons. Côté français, j’aime ce que fait Slimane, je ne suis pas contre pour faire un duo. Je suis ouverte à toutes les propositions artistiques.

Comment qualifieriez-vous votre voix ?

Avec ma voix, j’ai beaucoup de facilité parce que je la connais. Même, si je n’ai jamais pris des cours de chant. Mes expériences professionnelles m’ont beaucoup apportée.

Quel est le futur de Lise ?

Mon futur est de continuer à faire de la musique, de composer, d’écrire, d’enregistrer des titres pour en faire un album. J’ai confiance en mon producteur. Je suis persévérante.  Quand on veut, on peut ! Et, un nouveau clip « ce que je vaux ». Un single sur le thème du harcèlement. « Devenez la personne que vous voulez être » signée Lise Auvolat à la fin de la vidéo. On peut apercevoir l’artiste Romain Ughetto dans le clip.

Quelle est votre définition de la musique ?

C’est toute ma vie ! La musique est ma vie de famille. C’est tellement puissant et inexplicable à la fois.

Un mot de fin !

Merci à la vie !!

Je tiens à remercier profondément mon producteur, le soutien de mon public, j’espère que l’EP leur a plu.  Merci pour ce lien que nous avons créé ensemble. Ma vie est un rêve.

 

Laisser un commentaire