Denise Jardinière, théâtre, expérience, David Coudyser, zakaria presse, interview

« Denise Jardinière vous invite chez elle » vous donne rendez-vous au théâtre Essaion jusqu’au 28 juillet 2018 pour vivre une expérience théâtrale totalement inédite ! Rencontre avec Thibaut Boidin, le créateur, auteur et metteur en scène de Denise Jardinière.

Dans une atmosphère fantomatique, une étrange gouvernante accueille des convives pour une soirée. La tâche n’est pas facile, car il faut également endormir le fils chéri de Madame, insomniaque et capricieux. En le bordant, elle lui conte une bien étrange histoire : « La légende de Paul, le prince solitaire. Petit à petit, l’atmosphère se colore et les spectateurs-convives comprennent la raison de cette bien singulière invitation…

Thibaut Boidin, en quelques mots

Oh ! Je laisse les autres me qualifier. Je suis sincère dans mon travail, on a beau avoir tous les masques au théâtre, au cinéma ou en télévision, c’est la vérité du propos et du contact avec le public qui priment. Être comédien est un avant tout un métier d’humanité. Dans la société actuelle, on dit qu’il faut garder les choses secrètes. Avec les réseaux sociaux, les gens ont inventé une façon de parler et de communiquer. Évidemment, j’utilise ces outils-là, en toute transparence, je dis les choses telles que je les ressens.

Et son alter ego, Denise Jardinière

Denise Jardinière est le clown de Thibaut. C’est le personnage dont je me sens plus le proche et avec lequel je suis le plus libre. J’ai créé Denise Jardinière avec ce qui me qualifie : mes qualités, mes défauts, mes tics. Pourtant, il est très différent de moi, visuellement et physiquement.

Comment êtes-vous arrivé à la scène ?

Dès l’âge de 6 ans, je faisais des spectacles dans le jardin, en été, avec mes 4 sœurs ou en solo, en hiver, c’était dans le salon. Je prenais des lampes torches pour faire la lumière, le tourne-disque pour jouer de la musique. Je passais des heures à écrire et à monter des spectacles. Ensuite, j’invitais des voisins pour voir le spectacle à une date et une heure précise. Je me souviens même avoir créé un feu d’artifice. Ce n’était pas des spectacles de grande qualité, pour moi c’était une nécessité.

À 11 ans, j’ai intégré une compagnie « le grand arroi » basée à Haubourdin, dans le nord où je suis originaire. Dirigée par Laurent Petit Brunozzi, il y avait des amateurs et des professionnels. Pendant 5 ans, toutes les semaines, je jouais des pièces classiques et des créations.

À 17 ans, je suis allé à la faculté de mathématiques où j’ai continué le théâtre avec ma meilleure amie Mélanie. Par la suite, j’ai commencé une formation professionnelle à Lille « À tout théâtre » dirigée par Pascal Mansuy, copiée sur les cours Lecoq à Paris.

Peu de temps après, j’ai participé à un casting pour jouer dans le long-métrage « Les Âmes câlines » de Thomas Bardinet où j’ai incarné Sébastien, le fils tourmenté de Jacques (François Berléand) et Christine (Aurore Clément), aux côtés de Micheline Presle, Jean-Claude Dauphin, Yoann Sover et Valérie Donzelli.

Ensuite, j’ai décidé de m’installer à Paris et je me suis inscrit à l’école de Marcel Marceau. Depuis 2005, j’incarne Peter Pan.

Depuis janvier 2012, j’ai créé Denise Jardinière.

Comment est née Denise Jardinière ?

En sortant d’une représentation de Peter Pan en décembre 2015, j’ai commencé à imaginer un spectacle intimiste joué dans un appartement « Denise Jardinière vous invite chez elle ». Avant de monter sur scène, lendemain, Églantine, une comédienne du spectacle musical vendait des robes. L’une de ces robes pouvait être portée par le personnage qui germer en moi. Ainsi, j’ai commencé à créer la gestuelle et l’attitude de Denise Jardinière. Lors de la 3e représentation, j’ai distingué un vrai rapport entre le personnage et les spectateurs où il y avait à peine huit personnes dans mon salon. Au fur et à mesure, le personnage de Denise Jardinière a évolué.

Parlez-moi de votre rencontre David Coudyser ?

Avec David Coudyser, les choses se sont faites naturellement avec une envie commune de défendre le spectacle. Lors la célébration des 5 ans à Bobino de Denise Jardinière vous invite chez elle, David a accepté de produire le spectacle.

David : j’étais tout simplement bluffé par le spectacle. Je vais voir beaucoup de spectacles et je n’ai pas vu d’équivalent à Paris ou en France. J’aime ce côté mystérieux « Denise Jardinière vous invite chez elle ». Ce n’est pas un spectacle, mais une expérience !

À quoi peut-on s’attendre en venant voir Denise Jardinière vous invite chez elle ?

Denise Jardinière est toujours la même, avec la même envie et le même enthousiasme. Il y a quelques nouveautés au niveau du décor et des séquences.

Vos projets ?

Nous préparons une tournée « Denise Jardinière vous invite chez elle » en France ainsi que la participation au OFF du festival d’Avignon en 2019.

Quelle est la définition du spectacle vivant ?

C’est le résultat de gens qui observent le monde et qui se disent : « on va refaire ce monde-là sur scène. »

Un mot de fin !

Ne cherchez rien à savoir sur le spectacle. Faites-vous confiance et osez ! Ce n’est qu’une partie de plaisir. Soyez, les Bienvenus ! 

Denise jardinière vous invite chez elle au Théâtre Essaion au 6 rue Pierre au Lard 75004 Paris du jeudi au samedi à 21H30 jusqu’au 28 juillet 2018. Réservation sur les points de vente habituels.

 

Denise Jardinière, théâtre, expérience, David Coudyser, zakaria presse, interview

Laisser un commentaire