Dogman, Matteo Garrone, film, Italie, compétition, Festival de cannes, Cannes 2018,  le pacte,

Présenté en compétition officielle, au Festival de Cannes 2018, Dogman de Matteo Garrone est un drame noir et remporte la récompense du prix d’interprétation masculine pour l’acteur principal Marcello Fonte. Un conte urbain puissant d’un toiletteur pour chiens persécuté par une brute.

Dogman, l’histoire d’une vengeance

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce…

Matteo Garrone tape fort avec Dogman sur la croisette

De retour sur la croisette, Matteo Garrone précise que l’inspiration du film Dogman est à l’origine, une suggestion visuelle, une image, un renversement de perspectives : celle de quelques chiens, enfermés dans une cage, qui assistent comme témoins à l’explosion de la bestialité humaine.

Dogman, Matteo Garrone, film, Italie, compétition, Festival de cannes, Cannes 2018,  le pacte,

C’est difficile à dire, DOGMAN est à la fois un film de vengeance et de délivrance, un thème éternel sur la lutte entre les forts et les faibles, sur les conséquences d’un quotidien jalonné entre le « oui » que nous disons et qui nous mène à ne plus pouvoir dire « non », de l’écart entre ce que nous sommes et ce que nous pensons être. Une interrogation profonde qui nous amène sur un questionnement sur nous-mêmes.

Le réalisateur italien s’est librement inspiré d’un fait divers sordide, qu’il a transfiguré pour les besoins du film, à commencer par les lieux, les personnages, leurs psychologies pour créer une certaine distance entre le réel et la fiction.

Dogman, Matteo Garrone, film, Italie, compétition, Festival de cannes, Cannes 2018,  le pacte,

Dogman, le prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte

Dogman a concourt pour la Palme, mais il repart avec le prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte. Le protagoniste Marcello Fonte mérite cette belle récompense grâce sa douceur et son visage antique qui semble venu d’une Italie en train de disparaître, un homme qui, dans la tentative de se racheter après une vie d’humiliations, a l’illusion de s’être libéré, et avec lui son quartier et peut-être même le monde. Mais ce dernier demeure toujours inchangé, et presque indifférent. Sa prestation est remarquable, entre sa peur vis-à-vis de Simoncino, sa tendresse envers les chiens, son amour pour sa jeune fille, surtout, lorsqu’il ne parvient plus à accompagner sa fille au fond de l’océan pour oublier l’enfer quotidien dans lequel il est plongé.

La mise en scène de Matteo Garrone impressionne dans une ambiance noire, terrifiante et sombre.

Dogman sortira en salles le 11 juillet 2018 en France.

 

Laisser un commentaire