Sofia, Maroc, long-métrage, film, cinéma, un certain regard, festival de Cannes, Cannes 2018, sélection, Meryem Benm’barek,

Présenté dans la section un certain Regard au Festival de Cannes 2018, Sofia de Meryem Benm’Barek présente un drame marocain.

C’est l’histoire de Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. À la suite d’un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités…

La réalisatrice dévoile un drame sur la situation politique, économique, sociale et religieuse de la jeunesse au Maroc.

Sofia, Maroc, long-métrage, film, cinéma, un certain regard, festival de Cannes, Cannes 2018, sélection, Meryem Benm’barek,

Dans ce cas, elle s’attaque à un cas particulier, les femmes qui ont des relations sexuelles hors mariage, tombent enceintes et accouchent dans l’illégalité. Alors, on découvre comment il faut faire sauver les apparences, façonner la vérité et surtout se protéger.

Malheureusement, le long-métrage de Meryem semble inabouti et manque d’envergure vis-à-vis de la situation des femmes au Maroc.

Aborder avec douceur et pudeur, la réalisatrice présente d’une façon courageuse, l’inégalité sociale entre les pauvres et les riches, l’enfermement des rôles de l’homme et de la femme dans un pays comme le Maroc.

Sofia, Maroc, long-métrage, film, cinéma, un certain regard, festival de Cannes, Cannes 2018, sélection, Meryem Benm’barek,

Au début du film, l’article de loi donne le ton. Le personnage de Sofia évoque un déni de grossesse, sans doute pour dénoncer les dénis de certains problèmes au Maroc. De plus, elle n’est pas présentée comme une victime, mais comme une personne ambiguë qui se cherche avec un regard poignant. À ne pas ignorer, le personnage d’Omar qui est un homme positionné en victime de la société, car il n’a pas le choix sinon il risque la prison, sonne comme une situation qui lui échappe. La position du personnage de Lena est démonstrative, car elle montre clairement les privilèges qu’il peut y avoir dans une même famille.

Toutefois, Sofia reste un film audacieux nonobstant un pressentiment que l’on reste sur sa faim.

Sofia de Meryem Benm’Barek sortira en salles en France le 26 septembre 2018.

Laisser un commentaire