Une affaire de famille, long-métrage, film, sélection officielle, festival de cannes, Cannes 2018, Kore-Eda Hirokazu, le pacte,

Présenté en compétition officielle, au Festival de Cannes 2018, le nouveau film « Une affaire de famille » du japonais Kore-Eda HIROKAZU traite sur les véritables liens du sang.

Comment maquiller le vrai du faux d’un portrait de famille ?

Les apparences d’une famille presque ordinaire peuvent être trompeuses, mais visiblement pas pour le réalisateur Hirokazu. Comment redéfinir les liens du sang ? L’éducation des enfants ? le rôle des parents ou d’une famille ?

Peu importe nos liens du sang, selon le cinéaste japonais, une famille : ce sont des individus qui s’aiment, se protègent, s’amusent et rirent ensemble.

Durant 2 heures, Kore-Eda sublime le portrait d’une famille idéale avant de découvrir la farce de cette supercherie. C’est l’histoire d’Osamu et son fils, au retour d’un vol à l’étalage, recueillent une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle, lorsqu’elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites lapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets.

Une affaire de famille, long-métrage, film, sélection officielle, festival de cannes, Cannes 2018, Kore-Eda Hirokazu, le pacte,

Le réalisateur japonais semble être inspiré d’un fait divers sans commettre un moment de jugement sur ce qui se passe.

Cette famille n’est pas une famille ordinaire du moins en apparences, toutefois, elle se présente comme ceci : un homme vole dans les magasins pour nourrir sa famille à l’aide d’un petit garçon recueilli, il y a quelques années, la femme travaille dans une laverie, la grande fille bosse dans un club de sexe, la grand-mère les héberge et soutire de l’argent une autre famille innocente, Juri la nouvelle petite fille de la maison.

Une affaire de famille, long-métrage, film, sélection officielle, festival de cannes, Cannes 2018, Kore-Eda Hirokazu, le pacte,

Sans entrer dans les détails pour ne pas révéler le secret de l’histoire et des personnages, Kore-Eda tisse les rapports fondamentaux des liens familiaux dans ce mélodrame doux, tendre et assez drôle.

Grand habitué de la croisette avec 8 nominations, Kore-Eda signe un vrai chef d’œuvre cinématographique.

Une affaire de famille sort en salles en 2018. 

 

Laisser un commentaire