Margaux Simone, Margaux Bruguière, Philippe Bruguière, Joseph d’Anvers, François Welgryn, Platine, EP, music, pop, french pop, david lynch, david bowie, blonde, cinéma, Simone, indé,

Avant même d’avoir écouté sa musique, la sonorité du nom de l’artiste évoque tant de choses : des influences musicales, cinématographiques ou littéraires.  Un sentiment hors du temps. Margaux Simone dévoile son nouvel EP « Platine » disponible depuis 19 janvier 2018. Rencontre…

Margaux Simone, en quelques mots

Musicalement, c’est du french pop, rétro, vintage et trip pop. Margaux est mon 1er prénom et Simone mon 2e , qui est une référence à toutes les célèbres Simone : Simone Veil, Nina Simone, Simone Signoret, Simone de Beauvoir, etc.

Comment êtes-vous arrivés à la musique ?

Grâce à mon père, Philippe de Bruguière, qui est auteur, compositeur et interprète. Petite, je l’ai vu collaborer avec plein d’artistes de tout milieu. À 6ans, j’ai commencé à apprendre et joué du piano et s’en est suivi la guitare. À l’adolescence, j’ai commencé à composer mes propres musiques. Cela m’a parue comme une évidence !

 Margaux Simone, Margaux Bruguière, Philippe Bruguière, Joseph d’Anvers, François Welgryn, Platine, EP, music, pop, french pop, david lynch, david bowie, blonde, cinéma, Simone, indé,

Parlez-moi de l’expérience My Major Company ?

Quand je suis montée à Paris, j’ai rencontré les trois protagonistes de My Major Company, grâce à un ami réalisateur. Au début, ils faisaient de la direction artistique et j’étais la 8e artiste produite sur la plateforme. Avec cette expérience, j’ai réussi à sortir mon premier album, la chance d’avoir eu la gouge dans les temps, des passages radio et avoir des connexions avec des professionnels.

Parlez-moi du processus de création du EP « Platine » ?

Après mon 1er EP « Rue des archives » sortit en indé, j’avais envie d’aller au bout des choses. J’ai commencé à écrire des chansons. Le processus a mi longtemps à démarrer. J’avais envie d’un projet à 360° qui aille plus loin que musique et associe aussi l’image, la scène et mes références cinématographiques. Je voulais incarner cette blonde de cinéma. Au cours des 2 ans, j’ai rencontré François Welgryn, auteur des chansons « Platine » et « Mulholland » que j’ai mis en musique assez rapidement, c’était magique !  « Charleston », je l’ai écrite tout au début, un pilier de l’ÉP.  Ensuite, j’ai rencontré Jospeh d’Anvers, compositeur, qui m’a envoyé plusieurs mélodies, j’en ai sélectionné une qui est devenue « Casino » sur laquelle j’ai écrit les paroles. Je peux dire que je suis auteure, compositrice et interprète. C’est la première fois que je m’entoure de collaborations. Je l’ai fait sur mon premier album avec Akhenaton.

Pourquoi « Platine » ?

Je trouve le terme générique assez fort visuellement. Je pense que l’image est vraiment liée à la musique. Je trouve aussi qu’au premier abord, ce terme peut être perçu comme superficiel et je joue avec ça. C’est un côté très cinématographique avec cette blonde qui peut évoquer Marilyn Monroe, David Lynch, Veronica Lake. Platine, c’est rétro et très moderne à la fois, qui a beaucoup de sens et de références. C’est à l’endroit et à l’envers, tout et son contraire.

 Margaux Simone, Margaux Bruguière, Philippe Bruguière, Joseph d’Anvers, François Welgryn, Platine, EP, music, pop, french pop, david lynch, david bowie, blonde, cinéma, Simone, indé,

Une renaissance cet EP, n’est-ce pas ?

Je pense que chaque disque est une renaissance pour un artiste. À chaque fois, on recommence, on se réinvente. La musique est comme une flamme qui vacille, mais ne s’éteint pas.

Comment qualifieriez-vous votre voix ?

Une voix feutrée, voilée et chaude.

À quoi peut-on s’attendre en venant vous voir en concert ?

Assez minimaliste. Je joue avec les lumières, les tenues de scènes, les gestes pour réaliser quelque chose de mystérieux et glamour. Parfois, il y a un DJ qui m’accompagne.

  • 27 avril au Bus Palladium
  • 29 mai au Silencio

 Margaux Simone, Margaux Bruguière, Philippe Bruguière, Joseph d’Anvers, François Welgryn, Platine, EP, music, pop, french pop, david lynch, david bowie, blonde, cinéma, Simone, indé,

Vos influences ?

Pour cet EP, je dirais David Bowie, Marilyn Monroe, Mylène Farmer et Lana Del Rey.

Votre playlist actuelle ?

Jimmy Somerville et Donna Summer.

Un mot de fin !

Si vous aimez la pop, venez !

 Margaux Simone, Margaux Bruguière, Philippe Bruguière, Joseph d’Anvers, François Welgryn, Platine, EP, music, pop, french pop, david lynch, david bowie, blonde, cinéma, Simone, indé,

Laisser un commentaire