Laura Clauzel, Cantrix Production, olivier Bostvironnois, Alex Blake, artiste, soul, jazz, blues, folk, paria (h), Paris, ep, musique, art, danse,

L’EP « Paria(H) » de Laura Clauzel est disponible depuis le 10 novembre 2017 chez Cantrix Production. Rencontre…

Laura Clauzel est une artiste multifacette résolument moderne. Aux arts lyriques, Laura mêle les arts graphiques et la danse contemporaine pour en faire un terrain de jeu propice à l’émerveillement. Une pépite à ne surtout pas louper !

Laura Clauzel, en quelques mots 

Artiste multiple, je chante, je joue et je fais de la danse. J’ai ce geste à la fois vocal et scénique. Laura Clauzel, c’est le projet « Paria (h) » de la new soul avec des teintes jazz, folk et électro avec mon acolyte Olivier Bostvironnois avec qui je partage la scène.

Comment est arrivée la rencontre avec Olivier Bostvironnois ?

J’ai rencontré Olivier dans le cadre d’un projet théâtral « Cabaret d’amour ». Je trouve qu’il a un super studio. Lors d’une séance, nous avons découvert que nous avions le même univers. Je lui ai parlé des deux morceaux « Female » et « The face of shame » que j’avais écrits avec ma sœur Fanny. Et de là, je lui ai proposé de travailler ensemble sur mon EP « Paria (h) ».

Laura Clauzel, Cantrix Production, olivier Bostvironnois, Alex Blake, artiste, soul, jazz, blues, folk, paria (h), Paris, ep, musique, art, danse,

Comment avez-vous travaillé l’EP « Paria (h) » ?

Généralement, j’ai un thème, une idée, un univers ou un sujet. Dans mon portable, il y a beaucoup de mélodies, des bouts de phrase et de mots. Puis avec Olivier, on travaille ensemble sur le son, la voix, le mixage et un passage d’instruments comme le piano.

Pourquoi avoir intitulé l’EP « Paria (h) » ?

J’ai voulu jouer sur le côté français/anglais avec le mot paria. Et pour que cela laisse une part de mystère. Par ailleurs, je trouve que le mot très beau quand on le prononce. En même temps, il décrit une réalité très triste et donc, j’ai voulu défendre ces figures en marge de la société et montrer mes différents tableaux. Certains morceaux sont inspirés de mon parcours au théâtre et de mes références venant du cinéma.

Vos influences ?

Très éclectique ! Agnes Obel, Amy Winehouse, Billie Holiday, Anouar Brahem, Dhafer Youssef, Barbara, Edith Piaf.

Est-ce voulu le fait de chanter en anglais ?

J’ai vécu à New York et j’y retourne régulièrement, là-bas, il y a toutes les influences de la soul, du blues et du Jazz. De plus, la langue anglaise offre cette possibilité de sons et de voix. Pour cet EP, c’est venu spontanément.

Vos projets ?

Un autre EP qui sortira prochainement. Je dois également enregistrer avec Alex BLAKE d’autres morceaux. Un autre titre avec un artiste indien Raghunath Manet.

Votre playlist actuelle ?

Eddy De pretto, Juliette Armanet, Miles Davis, Benjamin Clementine.

À quoi peut-on s’attendre en venant vous voir sur scène ?

C’est un moment unique et de partage. Durant lequel, j’ai envie d’emmener le public dans mon univers. Olivier Bostvironnois m’accompagnera au piano et je chante uniquement pour faire sortir toute mon émotion à partager avec le public.

Laura Clauzel, Cantrix Production, olivier Bostvironnois, Alex Blake, artiste, soul, jazz, blues, folk, paria (h), Paris, ep, musique, art, danse,

Un mot de fin !

J’invite les gens à venir me découvrir sur scène et de découvrir mes clips.

 

Jeux Concours sur les #ReseauxSociaux : des EPs sont à gagner!  

Laisser un commentaire