Jean-Luc LAGARCE, Eugène IONESCO, théâtre, contemporain, la cantatrice chauve, Athénée théâtre Louis-Jouvet, mise en scène, comédien,

C’était la dernière ! La cantatrice chauve d’Eugène IONESCO à l’Athénée théâtre Louis-Jouvet à Paris a fait ses adieux, dernière occasion de voir la mise en scène de Jean-Luc LAGARCE !

Une autopsie de la société contemporaine par le truchement de propos ridicules de banalité que tiennent deux couples.

Cette recréation de la pièce mise en scène par Jean-Luc LAGARCE et jouée par la distribution originale était juste fantastique.

Le décor d’origine (1991), épuré, aux couleurs vives (type chromo), est celui d’un classique du théâtre contemporain, avec une pelouse verte devant la façade plate d’une maison qui, à la fin, s’écroule sur les comédiens prêts à recommencer la pièce.

Il faut souligner qu’il est aussi mis à son avantage avec une lumière incroyablement bien choisie.

Jean-Luc LAGARCE, Eugène IONESCO, théâtre, contemporain, la cantatrice chauve, Athénée théâtre Louis-Jouvet, mise en scène, comédien,
© christian_berthelot

Chaque acteur a su jouer son rôle avec sincérité et efficacité, repoussant par la même les limites de l’absurde et du non-sens, thème central de la pièce. Bref un tourbillon de cinglés qui loin de subir cette folie, s’efforcent de l’assumer avec décontraction et naturel.

Même le texte a su être « revisité » comme pour accentuer davantage son actualité et souligner les situations absurdes rencontrées notamment dans les pauvres programmes TV, les séries. En effet, on y parle de migrants, de Jean-François COPE…

Le spectacle est ponctué de rires enregistrés accompagnant des répliques pas drôles du tout. Même LAGARCE prend la parole par la bouche de la soubrette, qui avertit qu’on ne suit pas la mise en scène de Nicolas Bataille (metteur en scène de la pièce jouée à la HUCHETTE depuis 1957).

Le final à la suite de la chute du décor devient ahurissant quand les comédiens viennent expliquer plusieurs fins possibles.

Le public mis à contribution est conquis et quitte le théâtre emballé par cette prestation de haute volée.

Bref un délice !

 

Critique et propos recueillis par Didier DIAS 

Texte Eugène Ionesco

Mise en scène Jean-Luc Lagarce

Avec Mireille Herbstmeyer, Jean-Louis Grinfeld, Marie-Paule Sirvent, Emmanuelle Brunschwig, Olivier Achard, Christophe Garcia, François Berreur

Décor Laurent Peduzzi – Lumière Didier Etievant – Costumes Patricia Dubois

Regard extérieur François Berreur – Production : Compagnie Les Intempestifs – production déléguée : Les 2 Scènes–Scène nationale de Besançon – coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet

 

 

Laisser un commentaire