mipcom, cannes, séries, collage,

Marché international des contenus audiovisuels et web, MIPCOM est l’événement incontournable pour découvrir les programmes qui paraitront demain sur vos écrans. Focus sur les séries internationales (et pas uniquement des États-Unis) découvertes à Cannes durant le MIPCOM du 16 au 19 octobre 2017.

Pulse la série médicale australienne

Proposée par ABC Commercial et Screen Australia, Pulse est une série médicale australienne de 8 épisodes inspirée de la véritable et passionnante histoire d’une patiente greffée qui décide de changer de vie pour devenir médecin. Un casting international composé des actrices Claire Van der Boom et Pallavi Sharda, est venu promouvoir la série au MIPCOM en octobre 2017. Le 1 Er épisode commence par une erreur médicale, entre protocole à respecter et erreur humaine la limite est fine, alors une enquête interne démarre pour savoir d’où vient la faute. Cependant, Pulse évite la problématique habituelle des médecins qui font des miracles et la rend plus captivante. Frankie Bell interprétée par Claire Van Der Boom nous plonge un long suspense.

The Miniaturist la série des apparences

Produite pour la BBC et pour Masterpiece aux États-Unis, par all3media à l’international, The Miniaturist est une minisérie thriller de 3 épisodes, adaptée du livre du même nom de l’auteur Jesse Burton qui se déroule à Amsterdam, au XVIIe siècle. C’est l’histoire d’une jeune femme qui déménage dans la grande maison de son nouveau mari où se passent des choses étranges et reçoit un cadeau tout particulier, une maison de poupée identique à sa nouvelle demeure. L’intrigue attire suffisamment l’attention du téléspectateur, car d’une façon somptueuse et envoûtante l’histoire d’une maison où, sous le luxe et la beauté des apparences, se cache la laideur des passions interdites et des dangereux secrets, ce qui rend l’attachement aux personnages plus intéressants.

the miniaturist, série, mipcom, cannes, bbc,

The Plague l’incontrôlable maladie de la peste

Présentée par Movistar, The Plague est nouvelle série espagnole. Un thriller historique qui se déroule à Séville au XVIe siècle, dans lequel Matéo, un jeune hérétique condamné à mort, doit résoudre une série de meurtres en pleine période d’épidémie de peste, pour obtenir la grâce du Saint-Office et sauver sa vie. La série est impressionnante par le décor et les lieux, captivante par un casting vedette.  À savoir, le cout d’un épisode de la série est estimé à 1,8 million dollars et elle vient d’être renouvelée pour une seconde saison.

The Morocco les infirmières à la guerre

Produit par Bambu Producciones pour Atresmedia, de Beta Films, Morocco : Love in Times of War est un drame historique se déroulant dans les années 1920 où un groupe de jeunes filles appartenant à la noblesse espagnole sont envoyées au Maroc pour y prodiguer les premiers soins médicaux aux soldats blessés de la guerre entre l’Espagne et le Maroc. Jeune, belle, ambitieuse Julia est l’une de ces jeunes infirmières de classe supérieure qui s’affrontent avec leurs collègues de classe inférieure une fois qu’elle arrive. Mais contrairement à toutes ses compagnes (et rivales), Julia est complètement dépourvue de formation et ne veut vraiment que retrouver son fiancé et son frère, soldats espagnols et disparus au combat. S’embarquant secrètement dans la mission, mais bientôt attrapée par l’inébranlable chef infirmière Carmen, Julia a entrepris un voyage qui change sa vie. Confrontées directement à la lutte des blessés et aux difficultés du travail médical dans un hôpital de campagne, Julia et ses collègues infirmières Pilar, Magdalena et Veronica sont obligées de redéfinir leurs morales et leurs priorités et de mieux comprendre qui elles sont vraiment et ce qu’ils veulent vraiment de la vie … et l’amour.

morocco, mipcom, série, espagne, guerre, betafilms,

Laisser un commentaire